Le monde des startups en Europe

Monter sa société est une entreprise très difficile. En effet, une bonne idée ne suffit pas : d’autres critères doivent être prises en compte comme le secteur d’activité, la localisation de la startup ou encore le contexte économique et environnemental du marché.

Aujourd’hui, beaucoup de critères influent aussi sur le lancement d’une entreprise dans un nouveau pays à savoir : la mondialisation et les innovations liées au niveau des technologies numériques. Comment faire pour s’orienter vers le meilleur choix, Voici les 5 pays d’Europe présentant le plus d’avantages et d’intérêts pour la création d’une entreprise.

Le Danemark

Le Danemark se distingue de tous les autres pays de l’Europe par son dynamisme et pas la simplification de la procédure de création d’une entreprise. En effet, au Danemark, le gouvernement donne la possibilité aux futurs entrepreneurs de monter leur entreprise en passant quelques étapes à un coût défiant toute concurrence.

En effet, le gouvernement accompagne et soutient les futurs entrepreneurs. Pour cela, il a décidé de faire baisser le coût des impôts pour les entreprises.

Cette hargne n’est pas sans mérite. En effet, le Danemark prend la première place au classement du rapport du potentiel européen. Le pays doit cette première place à la facilité des échanges transfrontaliers qui s’y effectuent.

La Roumanie

La Roumanie se distingue par son économie à la hausse. En effet, cette dernière a augmenté de 5,7%, ce qui représente le taux le plus rapide de l’Europe.

La Roumanie privilégie plutôt les entreprises technologiques. La raison de cette préférence est le fait que c’est un pays communiste qui a toujours privilégié l’enseignement technique, les sciences et les mathématiques. Les habitants sont donc spécialisés dans le domaine.

La Suède

Le principal avantage de la Suède est la fiscalité. En effet, le taux d’impositions des sociétés est plafonné à 22% voire à 20,6% en 2021. Le pays propose aussi des allocations de congé parental.

Cette fiscalité fait que les entrepreneurs sont plus susceptibles de prendre des risques importants.

La Suède a aussi une transparence hors du commun en matière de transmission d’informations.

L’Estonie

L’Estonie est aussi appelé « E-Stonia ». Le pays doit son nom au fait qu’il considère que l’accès internet est un droit depuis les années 2000. Pour cette raison, le Wi-Fi est gratuit dans la majorité des villes.

A partir de l’âge de 15 ans, les Estoniens se font attribuer une identité électronique. Cette dernière leur permet alors d’utiliser plus de 4000 services en lignes. Les non-ressortissants peuvent aussi en obtenir une.

La quasi-présence d’internet rend plus facile la création d’entreprise.

La Lituanie

En Lituanie, plus de 320 start-ups ont vu le jour à la fin des années 2016. La raison de cette effervescence est le fait que la Lituanie regorge de beaucoup d’étudiants qualifiés et compétents. Selon la CEE, la Lituanie est le premier pays concernant les diplômés en mathématiques et en science.

Pour couronner le tout, 97% des habitants parlent une langue étrangère. Cela représente une vraie valeur ajoutée pour une start-up internationale.