Le tourisme spatial : les milliardaires au rendez-vous

Piloté par les entrepreneurs les plus riches et les plus influents du monde, le tourisme spatial est en plein essor. Cependant, compte tenu de critères tels que le coût du voyage, il est exclusivement réservé aux milliardaires. 

Le tourisme spatial : une ambition de personnes fortunées

Pour le moment, le tourisme spatial est une activité pratiquée uniquement par les riches. En effet, pour vous offrir le ticket de voyage dans l’espace, vous devez dépenser une fortune. 

Que vous vous choisissiez CosmoCourse, ou Virgin Galactic, vous devez débourser une somme comprise entre 200 000 et 300 000 dollars. Avec une telle somme, vous vous retrouverez au bout de 15 minutes dans l’espace, avec 5 à 6 minutes dans la pesanteur. 

Des agences dirigées par des milliardaires

Non seulement le tourisme spatial est réservé aux riches (comme ce type de voyage), mais les agences sont essentiellement détenues par des personnes fortunées. 

Aux États-Unis par exemple, plusieurs milliardaires dirigent des agences spatiales. C’est le cas du milliardaire Elon Musk dirigeant de la société Tesla qui a lancé en 2002 SpaceX. Sa structure est spécialisée pour le moment dans la fabrication des fusées ainsi que dans le ravitaillement de la station spatiale mondiale. L’un de ses plus grands projets est d’arriver à l’horizon 2023 avec la possibilité d’envoyer des personnes autour de la lune. 

De même, Jeff Bezos le propriétaire d’Amazon a créé son agence spatiale et l’a baptisé Blue Origin. Il souhaite lui aussi envoyer des touristes dans un avenir proche.

Les Britanniques eux non plus ne sont pas restés en marge de la montée inévitable du tourisme spatial. En 2004, Richard Branson a créé dans le but d’effectuer des voyages dans l’espace, Virgin Galactic. L’enjeu et les attentes étant considérables, plus de 600 personnes ont déjà réservé leurs billets pour faire un tour dans l’espace. En attendant, le premier vol touristique de Virgil Galactic est prévu pour cette année et près de 8000 personnes sont en attentes sur la liste d’attente.

L’engouement est le même en Russie où le milliardaire Iskander Makhmudov à travers la structure CosmoCourse prévoit très prochainement envoyer des civils dans l’espace. Iskander Makhmudov est également l’homme à la tête du groupe UMMC qui possède une quarantaine de ramifications. L’une des plus connues est la société ferroviaire Transmashholding que dirige Andrey Bokarev.

De plus en plus de milliardaires s’intéressent désormais au tourisme spatial. Vivement que les premiers vols démarrent cet été afin de combler les attentes des uns et des autres.